Retrouvez nous dans le spécial LE PARISIEN IMMOBILIER à partir du 18 septembre

#Achat / Vendre Le blog immobilier par CityLife

Acheter un bien immobilier aux enchères : comment ça se passe ?

Acheter un bien immobilier aux enchères : comment ça se passe ?

Devenir propriétaire constitue souvent un investissement important pour les particuliers. C’est pourquoi il est intéressant de trouver des solutions alternatives pour accéder au marché de l’immobilier. Parmi ces solutions, on peut citer celle de l’achat d’un bien aux enchères, peu connue, et pourtant avantageuse. Comment se déroulent ces enchères ? Citylife répond à vos questions dans cet article.

Pourquoi acheter un bien immobilier aux enchères ?

De nombreux biens immobiliers se trouvent en dehors du marché traditionnel des agences immobilières. Les ventes aux enchères publiques constituent une manière alternative de trouver la maison ou l’appartement de vos rêves à un prix plus bas.

Si peu de particuliers connaissent cette pratique, celle-ci permet pourtant d’obtenir un rabais de 15 à 35 %, soit une économie non négligeable. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès des tribunaux et des notaires.

Dans le cas d’une vente judiciaire, c’est-à-dire de la mise aux enchères d’un bien immobilier devant un tribunal de justice, il vous faudra obligatoirement être accompagné d’un avocat dont vous devrez payer les honoraires. De même, vous devrez prendre en compte les frais d’adjudication si vous remportez le bien. Il s’agit de frais supplémentaires, des frais « acheteur », qui s’ajoutent au prix de vente et aux émoluments de l’avocat.

Comment faire pour acheter un logement aux enchères ?

Vous souhaitez passer par la vente aux enchères pour réaliser l’achat de votre futur logement ? Prenez soin de bien vous préparer avant d’assister à la vente : cela améliorera grandement vos chances de réussite. En effet, comme dans le cas d’un achat immobilier classique en agence, il est primordial de se présenter avec toutes les cartes en main.

Premièrement, il vous faudra vous poser les questions suivantes :

  • Quelles sont les informations pratiques indispensables ? (frais, délais de paiement…) ;
  • Quelles sont les caractéristiques du logement ? (surface, charges, nombre de pièces…).

Puis, veillez à rester disponible pour assister aux visites. En effet, elles sont fixées par la personne chargée de la vente et n’ont lieu que deux ou trois fois avant les enchères. Elles vous permettent de vous assurer de l’état de la maison ou de l’appartement.

Enfin, pour plus de tranquillité, vous pouvez vous tourner vers votre banque pour définir avec elle les frais que vous comptez engager pour cet achat. Vous serez en effet amené à avancer une somme d’argent importante pour enchérir et, si vous remportez le bien, il sera impossible de l’annuler par la suite.

Comment se déroulent les enchères ?

Plusieurs catégories d’enchères publiques peuvent avoir lieu :

  • Celles organisées par les tribunaux concernant les biens issus de saisies et qui relèvent de la vente par adjudication ;
  • Celles régies par les notaires pour les biens de succession ;
  • Celles encadrées par l’administration des Domaines pour les biens appartenant à l’État.

Une fois pris en considération nos conseils et nos explications, vous serez en mesure de participer aux enchères de votre choix avec, si nécessaire, l’assistance d’un avocat ou d’un notaire spécialisé dans l’immobilier.

Peu de temps après la fin de la période des visites, selon le type d’enchères, la vente peut se tenir :

  • Au tribunal de grande instance ;
  • À la chambre notariale du département ;
  • En préfecture.

Pour avoir le droit d’enchérir, vous devrez déposer un chèque de 10 à 20 % de la mise à prix. Bien entendu, si vous ne remportez pas l’enchère, il vous sera rendu. Si vous devenez le propriétaire du bien, vous serez invité à signer l’acte de vente à la clôture des enchères.

Le blog de l'immobilier parisien

Estimer mon bien