Quand on souhaite vendre ou louer un bien immobilier, effectuer des diagnostics immobiliers constitue une étape incontournable. Ces diagnostics permettent de valider l’état technique du bien, et de vérifier que tout est conforme à la loi. Voici les différents diagnostics immobiliers, en quoi ils consistent et comment les faire réaliser.

Les diagnostics immobiliers, qu’est-ce que c’est ?

Le diagnostic immobilier est un contrôle effectué avant la location ou la vente d’un bien. Il vise à protéger le futur propriétaire et/ou occupant des lieux, en l’informant de toutes les spécificités techniques du bien : les performances énergétiques, la présence ou l’absence d’amiante, l’état de l’installation électrique ou au gaz, etc.

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires ?

Il existe de nombreux diagnostics immobiliers, mais seuls quelques-uns sont obligatoires pour la location ou la vente d’un bien. Ils doivent être regroupés au sein d’un DDT (dossier de diagnostic technique), et être annexés au bail. Selon la nature de la transaction (location ou vente), les diagnostics immobiliers obligatoires ne sont pas les mêmes.

Pour la location

Pour la location d’un bien, il est nécessaire d’effectuer un contrôle technique concernant :

Pour la vente

Pour vendre un bien immobilier, il faut non seulement effectuer les diagnostics précédemment cités, mais également les tests suivants :

Qui réalise les diagnostics immobiliers ?

À l’exception d’un seul, tous les diagnostics immobiliers doivent être réalisés par un diagnostiqueur professionnel. Celui-ci doit présenter des « garanties de compétence » et être impartial vis-à-vis du propriétaire comme de l’agence immobilière.

Seul le diagnostic des risques naturels et technologiques peut être réalisé par le propriétaire. Mais là encore, faire appel à un expert reste l’option la plus sure.

En faisant appel à une agence immobilière comme Citylife pour vendre ou louer votre bien, vous serez entièrement accompagné(e) dans la réalisation des diagnostics immobiliers.

Qui paie les diagnostics immobiliers ?

Dans le cadre d’une vente immobilière, les diagnostics sont toujours à la charge du propriétaire. Dans le cadre d’une location, la charge revient au bailleur, c’est-à-dire le propriétaire dans la majorité des cas. Néanmoins, lors de la vente d’un bien et dans certaines conditions, le vendeur et l’acquéreur peuvent convenir d’un accord pour se partager les frais.

Le prix des diagnostics dépend du professionnel ainsi que de la surface totale du bien à évaluer. Gardez à l’esprit que la fiabilité des diagnostics immobiliers est indispensable : la méfiance est donc de mise lorsque les prix sont trop attractifs par rapport à la concurrence.