Venez découvrir nos tarifs de gestion locative à partir de 3,8 %

GESTION LOCATIVE

#Travaux / Décoration Le blog immobilier par CityLife

Comment repérer et éliminer naturellement les fourmis charpentières ?

Comment repérer et éliminer naturellement les fourmis charpentières ?

Bien qu’inoffensives à première vue, les fourmis charpentières sont bien souvent symptomatiques d’un problème plus important au sein de votre habitation auquel s’ajoutent les dégâts que ces petites intruses peuvent causer à votre charpente. Voici nos conseils pour remédier rapidement à une invasion.

Comment repérer la présence de fourmis charpentières ?

Les fourmis charpentières ont pour habitude d’élire domicile au sein des pièces de bois d’une habitation. Il est ainsi possible de trouver des colonies de fourmis charpentières au sein d’une charpente, de poutres en bois apparentes, des meubles de cuisine et même derrière les livres d’une bibliothèque. En effet, cette espèce de fourmis creuse le bois pour y établir sa colonie : vous vous retrouvez alors confronté au risque de voir votre charpente fragilisée et vos meubles fortement détériorés. Il est donc essentiel de détecter la présence de ces nuisibles au plus tôt afin d’enrayer efficacement leur propagation.

Quelques indices permettent de confirmer la présence d’une colonie de fourmis charpentières au sein d’une habitation :

  • Une présence importante de fourmis à proximité des points de nourriture ;
  • Des traces de sciure inexpliquées ;
  • La présence de fourmis baladeuses sur les sols ou les plans de travail ;
  • Une invasion de fourmis ailées dans l’habitation ;
  • L’apparition de fissures au sein des structures en bois.

Comment se débarrasser des fourmis charpentières ?

La première étape de ce processus consiste à trouver le nid principal des fourmis. Celui-ci peut se trouver au sein de votre habitation ou en dehors, logé dans une pile de bois de chauffage, par exemple.

Il convient en premier lieu d’inspecter l’ensemble de votre domicile :

  • Plinthes ;
  • Arrière des meubles de cuisine (s’ils sont en bois) ;
  • Poutres, cadres de portes et de fenêtres ;
  • Plantes grimpantes ;
  • Etc.

Habituellement, les fourmis se déplacent en groupe, surtout à la tombée de la nuit. Suivez alors leurs déplacements afin de trouver le nid principal où vit la reine. Suivre la colonie peut vous mener à l’extérieur de votre domicile à proximité de feuilles mortes ou d’un abri de jardin.

Les solutions naturelles d’éradication

Les méthodes d’éradication naturelles varient en fonction de la position du nid.

Si celui-ci est situé à l’extérieur, il est possible de placer le bois qui le constitue dans un grand sac poubelle, puis de s’en débarrasser en l’emmenant dans une décharge. Il suffit ensuite de nettoyer à l’eau très chaude les zones à l’intérieur de votre domicile ayant subi le passage des fourmis charpentières, en vérifiant attentivement les traces d’éventuels dégâts causés à la charpente ainsi qu’aux poutres porteuses de votre habitation.

Si le nid des fourmis charpentières est situé à l’intérieur de votre logement, deux possibilités d’éradications naturelles s’offrent à vous. Passez l’aspirateur afin d’emprisonner le maximum de fourmis et nettoyez ensuite la zone infestée à l’eau bouillante. Il convient de retirer l’ensemble des morceaux de bois touchés, puis de les jeter afin d’éviter une éventuelle récidive du problème. Vous avez également la possibilité d’utiliser du Borax, un insecticide naturel disponible à la vente dans les commerces de jardinage.

Que faire en cas de grande invasion de fourmis charpentières ?

Malheureusement, les fourmis charpentières sont considérées comme une espèce particulièrement résistante et difficile à éradiquer. Si vous avez découvert un important nid au sein de votre habitation, il est alors fortement recommandé de faire appel à un professionnel. Cette décision, bien que peu naturelle et respectueuse de l’environnement, pourrait bien sauver votre charpente et vous éviter ainsi d’importantes pertes financières. Autre conséquence néfaste, si vous vendez votre bien en l’état sans en avertir l’acheteur, vous vous rendrez coupable de vices cachés qui pourront conduire à une procédure judiciaire.

Le blog de l'immobilier parisien

Estimer mon bien