Venez découvrir nos tarifs de gestion locative à partir de 3,8 %

GESTION LOCATIVE

#Achat / Vendre #Actualités Le blog immobilier par CityLife

Comment monter une SCI ? Nos conseils pour vous aider à vous lancer

Comment monter une SCI ? Nos conseils pour vous aider à vous lancer

Selon votre situation, il est parfois plus facile d’entreprendre l’achat d’une maison ou d’un appartement, ou même tout simplement de gérer des biens immobiliers, à plusieurs. Dans ce genre de cas, bon nombre de particuliers se tournent vers la société civile immobilière. Alors, comment monter une SCI ? CityLife se propose de répondre à vos interrogations dans cet article.

La SCI, qu’est-ce que c’est ?

Si vous ne la connaissez pas encore, la société civile immobilière ou SCI est une structure juridique à part entière dédiée à la gestion immobilière à plusieurs. Elle permet, entre autres, aux différents associés de gérer leurs biens immobiliers, qu’il s’agisse d’une résidence secondaire ou d’un local commercial. Ces biens sont mis en commun au sein de la SCI et chacun des membres reçoit la part sociale correspondant à son apport financier lors de la création de la société.

Plusieurs formes de SCI existent, selon ce que vous projetez de faire avec vos biens immobiliers, la plus répandue étant la SCI familiale.

L’un des principaux avantages de ce regroupement est l’assurance que les risques et les bénéfices seront partagés de manière équitable. De plus, dans le cas le plus commun, les prises de décision se font de manière collective et des mesures sont mises en place en cas de désaccord.

L’autre avantage de la SCI qui attire les particuliers, notamment les familles, est la souplesse qu’elle permet dans la gestion, mais surtout dans la transmission des biens immobiliers. En effet, le recours à une SCI dans le cadre familial permet d’anticiper la transmission du patrimoine immobilier entre les générations tout en réduisant le coût des droits de succession.

Comment monter votre société civile immobilière ?

Avant de nous intéresser aux différentes démarches nécessaires à la création d’une SCI, commençons par souligner la première condition à satisfaire : rassembler un minimum de deux associés. Une fois ce critère rempli, vous pourrez rédiger les statuts de votre SCI en renseignant ces informations indispensables :

  • La dénomination et la forme juridique de la SCI ;
  • La période d’existence prévue (qui ne peut dépasser 99 ans) ;
  • L’adresse du siège social (qui peut être votre logement personnel) ;
  • Le capital social, avec des précisions sur sa répartition et sa provenance ;
  • Le nombre total de membres et le fonctionnement mis en place.

Après la rédaction de ces documents, il vous faudra ouvrir un compte bancaire attitré à la société et choisir, après consultation entre les associés, qui détiendra le rôle de gérant. Ce gérant s’occupera des actions de gestion les plus courantes qui ne requièrent pas de vote.

Enfin, pour finaliser la création, vous serez dans l’obligation de publier une annonce dans un journal d’annonces légales et de faire immatriculer votre SCI dans le registre du commerce et des sociétés auprès d’un greffier.

Sachez cependant que toutes ces démarches ont un coût et demandent un délai d’attente de plusieurs semaines. Pour gagner du temps et de l’argent, il vous est aussi possible de créer votre SCI par Internet.

Besoin de conseils ? N’hésitez pas à vous tourner vers des experts dans le domaine immobilier. Ils vous accompagneront non seulement pendant la rédaction des documents, mais ils vous prodigueront également des conseils juridiques pertinents. Ainsi, CityLife et ses agents restent à votre écoute pour vous faire profiter de leur expertise immobilière, fruit de longues années de service.

Le blog de l'immobilier parisien

Estimer mon bien