Venez découvrir nos tarifs de gestion locative à partir de 3,8 %

GESTION LOCATIVE

#Achat / Vendre Le blog immobilier par CityLife

Comment calculer la surface habitable de mon logement pour le vendre ?

Comment calculer la surface habitable de mon logement pour le vendre ?

Vous vous apprêtez à mettre votre maison, votre appartement ou votre studio sur le marché immobilier, mais une question vous préoccupe : comment calculer la surface habitable de votre logement pour le vendre ? Pour vous venir en aide, CityLife partage avec vous son expertise dans le domaine immobilier et vous fournit les clés pour calculer la surface habitable de votre bien.

Pourquoi calculer la surface habitable ?

Lors de la mise sur le marché d’un bien immobilier, plusieurs critères entrent en considération pour fixer son prix de vente. La surface habitable fait partie de ces critères. Une fois calculée, elle vous permet de comparer avec des logements de superficie semblable dans le même quartier.

Autre argument qui peut vous inciter à déterminer la surface habitable de votre bien : la possibilité de visites virtuelles. Ce phénomène est de plus en plus répandu dans les agences immobilières et il  continue de prendre de l’ampleur avec la crise sanitaire du Covid-19. En fournissant les dimensions complètes du logement, surface habitable comprise, vous augmentez vos chances auprès des acheteurs potentiels qui peuvent ainsi se faire une idée concrète de la superficie du bien.

Enfin, dans certains cas, ce calcul est obligatoire pour vendre votre appartement ou votre maison neuve. La surface habitable doit être mentionnée sur le contrat de vente, comme stipulé par la loi Carrez.

La loi Carrez : une obligation légale de calculer la surface habitable

Suivant le type de logement que vous prévoyez de vendre, vous serez obligé par la législation de calculer la surface habitable et de faire figurer votre calcul et la superficie en m² sur les contrats. Vous devrez vous soumettre à la loi Carrez dans le cas d’un appartement, d’une copropriété (comme un immeuble ou un lotissement) et d’une maison individuelle neuve ou en copropriété.

Vous risquez des sanctions si la surface habitable n’est pas mentionnée sur la promesse de vente. De plus, en calculant cette surface avec précision, vous évitez de potentiels litiges avec les futurs acheteurs qui peuvent demander une baisse de prix s’ils estiment que la superficie du logement est différente de celle annoncée.

Comment se calcule la surface habitable ?

Le calcul de la surface habitable repose sur la surface de plancher construite à laquelle il faut soustraire les pièces non concernées et les éléments non habitables, comme les murs, les cages d’escalier ou encore les marches.

Des outils numériques sont mis à la disposition des particuliers pour les aider à calculer la surface de plancher. Ce chiffre est nécessaire pour déterminer par la suite la surface habitable, en prenant en compte les spécificités de la loi Carrez.

Certaines pièces sont, en effet, exemptées du calcul comme :

  • Les pièces de moins d’1m80 de hauteur sous plafond (sous-sols, combles et greniers inclus) ;
  • Les caves ;
  • Les parkings ;
  • Les garages ;
  • Les balcons ;
  • Les terrasses ;
  • Les vérandas ;
  • Les remises ;
  • Les locaux communs.

Attention cependant à la hauteur sous plafond des différentes pièces du logement. Votre calcul pourrait se retrouver faussé par inadvertance. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous aider à établir la surface habitable exacte de votre maison ou appartement.

Le blog de l'immobilier parisien

Estimer mon bien